Pour instaurer une économie mondiale verte, les entreprises doivent choisir les projets adéquats, susciter l’adhésion et mesurer les résultats – sans relâche.

Zaventem, Feb 16, 2011 – La plupart des CEO pensent que d’ici à dix ans, les initiatives de développement durable seront intégrées dans le cœur de métier des entreprises tout au long de leurs chaînes d’approvisionnement mondiales faisant des pratiques vertes la norme dans la majorité des environnements de travail. Le défi à relever pour atteindre cet objectif tient moins de la vision et de la stratégie – déjà présentes dans la plupart des entreprises – que de la mise en œuvre proprement dite.

Tels sont quelques-uns des résultats d’une enquête internationale réalisée en juin 2010 auprès de 766 CEO par Accenture, entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation, et le Pacte mondial, une initiative des Nations Unies visant à encourager les entreprises du monde entier à adopter des politiques durables et socialement responsables.

Selon l’enquête, la grande majorité des CEO (93%) affirment que le développement durable sera un facteur crucial dans la réussite future de leur entreprise. Ils sont en train de s’engager rapidement dans cette voie : 81% déclarent que le développement durable fait partie intégrante de la stratégie et des activités de leur entreprise, contre 50% seulement en 2007. Et la crise économique mondiale n’a pas freiné leur enthousiasme. Elle a au contraire augmenté l’importance de leur engagement en faveur du développement durable (80%).

La mise en œuvre de ces stratégies ne sera pas aisée. L’intégration du développement durable dans les processus des entreprises internationales et sa transposition en norme nécessiteront des modifications substantielles de la réglementation, de la technologie, des investissements et du comportement des consommateurs. Nous pensons que seuls de nombreux projets distincts menés à bien dans des entreprises des quatre coins du globe peuvent conduire à ce résultat. Quelques instructions simples peuvent permettre aux managers d’atteindre l’excellence de mise en œuvre requise par ces projets.

La première étape consiste à choisir le projet adéquat. Adoptez une approche méthodique en appliquant la même analyse pondérée que celle que vous utiliseriez pour n’importe quelle autre décision stratégique.

Ayez l’esprit ouvert lorsque vous évaluez des projets. Ne restreignez pas le champ avant d’entamer vos recherches. Et veillez à ce qu’elles soient étendues, autrement dit qu’elles portent sur toutes les activités de votre entreprise, y compris les interactions avec les fournisseurs et les clients. Dressez l’inventaire de tous les domaines où des projets sont susceptibles d’avoir un impact important, puis analysez et comparez-les.

Le projet que vous sélectionnez doit être réalisable avec les ressources financières et humaines disponibles et dans un délai raisonnable. Il doit générer des résultats avantageux aussi bien pour l’entreprise que pour l’environnement – notamment un retour sur investissement maximal. Pour suivre votre progression et communiquer des résultats crédibles, il est essentiel de trouver des moyens de mesurer votre avancement et vos objectifs. Ne perdez toutefois pas de vue que toutes les mesures ne sont pas quantitatives. Le capital de marque, la cote d’estime, la faculté d’attirer et de retenir les meilleurs éléments, l’accès à des marchés clés, la popularité des produits et services aux yeux des clients, les coûts cachés de mise en conformité, la santé, la sécurité et le bien-être des travailleurs, tout cela peut être amélioré grâce à des initiatives vertes.

Un examen minutieux de ces problématiques vous permettra de donner la priorité à des projets potentiels et de recommander la meilleure option à la haute direction et, espérons-le, de progresser avec leur soutien. Elle peut vous aider à fédérer les travailleurs, partenaires et clients de l’entreprise autour d’objectifs communs, de sorte que leur passion et leur créativité soient déployées au service de votre projet.

Dressez une liste des succès, puis lancez-vous dans d’autres projets dignes d’intérêt de votre liste en relevant des défis sans cesse plus grands. Et des défis plus grands, il y en aura. Les premiers projets viseront probablement à améliorer des processus actuels sous l’angle du développement durable. Pour intégrer parfaitement le développement durable dans l’entreprise et l’élever au rang de norme opérationnelle, quelques changements radicaux seront toutefois nécessaires. En sélectionnant vos projets avec soin et en les menant à bien, vous pouvez vous forger la crédibilité dont vous avez besoin pour conduire la transformation.

– XXX –

A propos de Xerox Europe
Xerox Europe, qui est en charge des opérations européennes de Xerox Corporation, commercialise une gamme complète de produits, solutions et services de Xerox ainsi que les fournitures et logiciels associés. Son offre couvre trois domaines principaux : les environnements de bureaux de toutes tailles, le marché de l’impression de production et le secteur des arts graphiques, ainsi que des services qui incluent le conseil, la conception et la gestion de systèmes et l’externalisation documentaire. A la suite de l’acquisition d’ACS en février 2010, Xerox propose également une offre étendue de services d’externalisation des processus métier et des technologies informatiques fournis aux entreprises et institutions gouvernementales. Elle couvre le traitement des données, la gestion des avantages pour les personnels, le support aux fonctions financières, et la gestion de la relation client. Les 133 000 collaborateurs de Xerox veillent à satisfaire leurs clients dans plus de 160 pays à travers le monde.

Xerox Europe possède également des sites de production et de logistique en Irlande, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, ainsi qu’un centre de recherche et développement (Xerox Research Centre Europe) à Grenoble.

Pour obtenir davantage d’information, visitez le site www.xerox.com.

Contacts pour les rédactions:
Pierre Collette, Xerox Belgique-Luxembourg – Tél. 02 716 65 11
pierre.collette@xerox.com
Renato Jannone, Eurolife – Tél. 02 374 74 04 / 0495 26 12 03
renato.jannone@eurolife.be